Capitales en F

Voulez-vous visiter chaque capitale commençant par F du monde entier ? Alors tenez vous bien, car il vous faudra aller en Afrique et en Océanie. En effet, en Afrique de l’ouest, vous pourrez visiter une capitale en F. Il s’agit de Freetown que baigne le Golfe de Guinée. Funafuti, une autre capitale commençant par F vous ouvre grandement les bras sur l’île de Tuvalu en plein océan Pacifique.

 Freetown 

  • Population : 1 070 200 habitants
  • Superficie : 357 km²
  • Région : Western Area Urban District

Capitale de la Sierra Leone, Freetown en est aussi la plus grande ville. Cité balnéaire et portuaire, la ville est le centre économique, financier et culturel du pays. Hétérogène et multi-raciale, Freetown est à la fois un territoire Temne, Créoles, Mende, Foula et Limba. Freetown ne présente pas de caractères de ségrégation. Elle doit son essor à l’exploitation d’anciennes mines d’or, de diamant. La fondation de Freetown dès 1792 par d’anciens esclaves libérés par des abolitionnistes britanniques déjà en 1787, justifie son surnom : «la ville libre» ou Freetown. Venez y découvrir le célèbre musée national, véritable vestige de la traite négrière.

Funafuti    

  • Population : 4492 habitants en 2005
  • Superficie : 2,78 km²
  • Région : Atoll de Funafuti 

À la fin du XIXe siècle, l’atoll de Funafuti était l’un des moins peuplés de Tuvalu avec une population de seulement 251 habitants, soit 7% de la population totale de l’archipel. Dès 1970, la démographie va connaître un boom spectaculaire à Funafuti et même dans l’ensemble des îles Tuvalu. Cette croissance démographique résultait de la migration de retour suite à l’indépendance de Kiribati, du déplacement des îles périphériques et du déclin de l’extraction de phosphate sur l’île de Banaba et à Nauru, où les Tuvaluans avaient trouvé du travail comme ouvriers. Venez y admirer le récif corallien qui entoure son lagon. En visitant la cité de Funafuti, capitale de Tuvalu, veuillez régler votre garde-temps sur le fuseau horaire UTC+12. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *