S’installer et vivre en Chine : mes conseils

Quand on parle de la Chine, on pense tout de suite au premier pays le plus peuplé au monde (1 400 000 000 d’habitants en 2019) et au troisième pays au monde en termes de superficie (9 596 960 km2, soit 17 fois plus que l’Hexagone). Si la Chine attire aujourd’hui autant de touristes que l’Europe réunie, des milliers d’expatriés sont également séduits par cette gigantesque nation. Vous souhaitez tout plaquer et prendre un billet sans retour pour la Chine ? Je vous propose ici mes 4 conseils.

Étudier la culture du pays

Ce conseil autant pour la Chine que pour n’importe quel pays, surtout si vous projetez de vivre dans cette destination. Je vous conseille donc de vous informer sur les particularités culturelles de la Chine afin d’éviter tout malentendu et tout piège culturel une fois arrivé dans le pays. Certes, dans une contrée aussi lointaine, vous ferez des erreurs, mais au moins les Chinois apprécieront que vous respectiez et compreniez leur culture. Et c’est d’autant plus évident dans le milieu des affaires, puisque les règles de la négociation en Chine sont très différentes des nôtres.

Apprendre le mandarin

Eh oui, c’est une étape souvent négligée par les expatriés français ; et pourtant, c’est essentiel pour leur survie sur l’Empire du Milieu. Que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle, vous aurez toujours besoin de parler mandarin pour vous intégrer et pour gagner le respect de vos collègues. Et apprendre cette langue avant votre départ vous permettra de lier rapidement des amitiés avec les habitants locaux.

grande muraille de chine

Se renseigner auprès d’autres expatriés en Chine

Franchement, si jamais je devais vivre en Chine, je n’aurais que le basique à y emporter : la Grande Muraille, vue dans les films, et une portion de l’histoire de Mao Zedong. Bref, je n’ai rien à faire valoir que ce que j’ai appris dans les cours d’histoire. Mais je sais bien que je peux compter sur les nombreux expatriés français en Chine. Et surtout, dès votre arrivée au pays, n’hésitez pas à participer à des activités organisées par des Français. Ceux-ci sont très actifs sur les réseaux sociaux, même si en Chine, on doit utiliser des VPN pour se connecter à des sites occidentaux comme Facebook ou Twitter (lire cet article complet sur le sujet).

Se renseigner sur le coût de la vie

D’une manière générale, les expatriés reçoivent un salaire plus élevé qu’un Chinois au même poste, un salaire assorti de nombreux avantages (logement, couverture médicale…). Toutefois, ce n’est pas une raison pour foncer tête baissée sans s’informer au préalable sur le coût de la vie. Par exemple, en Chine, les transports sont un peu chers en Chine, tout comme la nourriture locale. À Pékin et Hong-Kong, le loyer est un peu moins cher, 200 euros étant suffisants pour trouver un logement correct et plutôt bien équipé. En revanche, il faut toujours se renseigner sur les frais de scolarité et de soins de santé ainsi que les assurances, qui peuvent très vite épuiser votre budget sans un minimum de préparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *