Mon safari en Afrique du Sud

Pourquoi un safari en Afrique du sud ? Non, je ne suis pas parti là-bas sur un coup de tête ! Tout petit déjà, je rêvais d’un safari dans la savane africaine. L’occasion m’a été donné de réaliser ce rêve si cher, au cours d’un séjour d’affaires en Afrique du Sud. Je me suis réservé une journée entière, loin de mon ordinateur et de la technologie, pour sillonner le beau parc Kruger et découvrir certains des animaux du berceau de l’humanité.

Le safari : une expérience vraie !

C’était ma première fois sur le continent africain et je voulais vraiment voir de près à quoi ressemble le tourisme dans la jungle africaine. Je vous l’avoue, ce fut l’une des expériences les plus belles de ma vie.

Safari en Afrique du Sud
Une girafe calme et sereine a attiré mon attention pendant mon safari en Afrique du Sud.

Un safari est un voyage, dans le but de voir à quoi ressemble la nature dans son véritable état sauvage. Bien sûr, à condition de l’influencer le moins possible. C’était difficile de m’imaginer que j’étais dans l’habitat naturel de ces animaux et que je n’étais qu’un invité qui jetait un coup d’œil sur leur monde. 

Sur le circuit, certains animaux s’enfuyaient au fur et à mesure que nous passions dans notre voiture de tourisme, mais d’autres s’en fichaient et continuaient à brouter tranquillement ou regardaient au loin avec dédain. Pendant que j’observais cette belle nature vierge, j’ai commencé à comprendre la chance qui était la mienne.

j’ai vu des troupeaux de girafes, d’éléphants, de lions, de rhinocéros, de zèbres, d’hyènes, et même des espèces que je n’avais jamais vues auparavant. Ils n’étaient ni dans une vidéo YouTube, ni dans des cages d’un zoo, ni dans un guide de safari. Bien au contraire, ils chassaient, erraient librement, jouaient, mangeaient, traversaient des routes, se câlinaient, se prélassaient au soleil et même se disputaient juste à quelques pas de moi ! J’étais content et j’avais peur, à la fois. C’est bizarre, mais c’est comme ça que j’ai vécu cette aventure.

Safari en Afrique du Sud, pour découvrir la biodiversité africaine

Mon safari s’est déroulé dans le parc Kruger qui est peut-être la plus grande réserve naturelle de l’Afrique du sud. Ce parc national est situé au nord-est du pays. Sa superficie est d’environ 20.000 kilomètres carrés, selon le guide. Il est à la frontière avec le Mozambique et le Zimbabwe.

Pour mon safari au parc Kruger, j’ai choisi un hébergement situé dans le parc Marloth, une réserve privée qui se trouve au sud du parc. Une grande partie de la superficie du parc Kruger appartient à l’État. Mais, il existe aussi des zones qui fonctionnent comme des réserves privées. J’ai fait mon safari à bord d’un véhicule 4×4 avec un guide parlant anglais.

Le parc possède une immense diversité botanique avec plus de 336 espèces d’arbres et beaucoup d’animaux, dont environ 147 espèces de mammifères, 114 espèces de reptiles, 517 espèces d’oiseaux, 219 espèces de papillons et 50 espèces de poissons.

Une journée que je n’oublie pas

Mon cœur battait la chamade, car je n’avais jamais vu des animaux sauvages d’aussi près. Nous avons fait le tour du parc à la recherche d’animaux. Nous avons trouvé des girafes, des autruches, des oiseaux tisserands et des dik diks qui sont de minuscules antilopes, avec de grands yeux.

Sur le circuit, j’ai pu photographier plusieurs espèces de koudous, d’aigles, de mangoustes, de girafes, et d’éléphants. J’aperçus ensuite trois rhinocéros. Vu la couleur de leur pelage, j’ai cru qu’il s’agissait de rhinocéros noirs. Mais, le guide m’expliqua qu’il ne s’agissait pas de rhinocéros noirs, mais de rhinocéros blancs.

La différence entre ces deux espèces de rhinocéros noirs ne se situe pas au niveau de la couleur de la peau, mais dans la forme de la bouche. Les rhinocéros noirs ont une lèvre pointue, tandis que la lèvre des rhinocéros blancs est large et plate.

Nous avons aperçu de nombreux éléphants et des buffles à un point d’eau. Pour notre plus grand plaisir, un troupeau d’éléphants comprenant des éléphanteaux est passé juste devant notre véhicule. L’occasion m’a été donnée de voir les «Big Five» lors de mon safari. Ce safari fut pour moi, une expérience inoubliable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *