Ma journée dans la ville de Cacilhas

Cacilhas, c’est une ville qu’on ne connaît pas trop, mais qui, une fois située sur une carte, se laisse mieux appréhender. En effet, elle fait face à Lisbonne ! Et forcément, en voisine de la capitale portugaise, elle ne peut être que plus calme que ça voisine cosmopolite. Et c’est pour cette raison que je suis parti en city-trip à Cacilhas / Lisbonne pour découvrir ce petit coin dont tout le monde nous parle. Et aussi un peu le Portugal que beaucoup de cinquantenaires voient comme leur futur lieu de villégiature.

Cacilhas, une ville qui a gardé son âme

Cacilhas a réussi a passé le cap de l’an 2000 en gardant son âme profonde de petite ville portugaise. Et c’est encore plus frappant quand on passe de Lisbonne à Cacilhas en l’espace de quelques minutes.

cacilhas
Sur le Tage, Cacilhas fait face à Lisbonne

La capitale portugaise est le centre d’attraction de la région et c’est là que se rendent de nombreux touristes. Et il faut dire qu’il y en a des choses à visiter. Outre les plages, il y a la tour de Belem sur les rives du fleuve, mais aussi les nombreux jardins publics qui parsèment la ville. Au fil des rues, on découvre les splendeurs architecturales, les nombreuses églises, les gargotes qui vendent de la morue et le château Saint-Georges.

A tout cela, il faut encore rajouter les milliers de personnes qui se sont expatriées pour profiter d’une fiscalité très avantageuse. Tellement avantageuse que pas mal de Portugais ont dû migrer vers l’extérieur de la ville et les campagnes en raison de la hausse des prix immobiliers…

Et bien Cacilhas, c’est exactement le contraire. Et pourtant, elle n’est qu’à une encablure… Il suffit de traverser le Tage… J’y ai trouvé une petite ville de 7.000 habitants !

Et nombreux Lisboètes se réfugient là pour éviter le brouhaha de la ville.

Bref, j’étais conquis par ce charme désuet et cette quiétude déconcertante.

Le Cristo Rei et autres lieux touristiques

Bon, je ne vous l’apprends pas, il est rare de trouver beaucoup de choses à faire dans une petite ville. Cacilhas, c’est une ville qu’on visite en une journée. Un peu à la façon d’une étape.

Mais c’est aussi une ville qui vous piège facilement en vous faisant rester une, deux ou trois nuitées, simplement pour profiter du calme et de la (presque) campagne.

L’attraction-phare de la ville, c’est le Cristo Rei. Une statue gigantesque du Christ et qui se veut la reproduction fidèle du Christ rédempteur de Rio de Janeiro. Ça prêterait à sourire, mais on n’oublie pas que la statue de la liberté de New York à une petite cousine à Paris.

J’ai donc pu admirer cette statue sans me rendre jusqu’au Brésil. Et surtout, si on monte en haut du Cristo Rei, on a une vue imprenable et tout à fait unique sur Lisbonne. S’y rendre ? C’est facile, impossible de la rater. Il faut compter 30 minutes de marche ou prendre le bus.

A côté de cela, il est possible de visiter la frégate D. Fernando II e Glória, dernier navire militaire construit au Portugal. Elle vous apprendra plus sur la riche histoire maritime du Portugal et la vie des marins.

De plus, les jardins de Rio valent le détour. On y accède directement depuis les quais via un ascenseur unique en son genre.

Enfin, les nombreuses terrasses sur le port ne manqueront pas de faire une étape très intéressante et reposante.

cristo-rei
Le Cristo Rei est la copie conforme du Pain de Sucre de Rio

Se rendre à Cacilhas

On peut se rendre à Cacilhas par ferry. Solution ultra simple, la traversée dure 10 minutes et coûte moins de 2 euros !  De plus, le ferry est le meilleur moyen de transport, les places de parking étant rares à Cacilhas.

On peut se rendre à Cacilhas en voiture par le pont suspendu du 25 avril qui rappelle furieusement celui de San Francisco avec son armature en métal rouge. Cependant, sachez qu’il est difficile de se garer en ville et que la marche restera votre moyen de locomotion privilégié une fois sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *