J’ai loué une voiture pendant mes vacances : mes péripéties !

Aujourd’hui, les plus belles destinations dans le monde sont de plus en plus abordables grâce aux offres des compagnies aériennes. Si prendre un billet d’avion n’a jamais été aussi facile, il en va de même pour la réservation d’hébergement dans l’hôtel de votre choix.

Cependant, une fois sur place, la location de voiture est souvent un passage obligé, comme en témoignent mes dernières péripéties pendant lesquelles j’ai traversé une partie de l’Europe.

Pour faire un tel roadtrip (plus de 4 000 kilomètres parcourus), la location de voiture est primordiale, surtout pour le budget, le bien-être et la sécurité. Voici un petit retour d’expériences sur mon précédent voyage pour que vous ayez une idée des préparatifs liés à la location d’une voiture.

Comparer les tarifs

Bien sûr, c’est un point essentiel pour économiser, d’autant plus que les tarifs des agences peuvent fortement varier pour des voitures identiques avec des prestations identiques. Ici, je vous recommande de réserver au plus tôt car vous aurez toujours un meilleur tarif ainsi.

Je vous conseille aussi de passer par un comparateur de location de voiture, qui vous permet d’avoir un tarif négocié, meilleur que ceux proposés directement par les loueurs. L’avantage ici, c’est aussi de pouvoir établir sous 48 heures max votre bon de réservation à imprimer et à donner au guichet du loueur.

Bien éplucher les assurances

L’assurance est un autre volet à vérifier absolument, pour la simple raison que de nombreuses assurances que vous possédiez risquent d’être proposées dans votre réservation de voiture.

Supposons que vous possédez une carte Visa Premier, qui offre déjà une assurance 0 franchise. Or, l’agence de location de voiture n’hésitera pas à vous proposer cette même assurance pour un tarif légèrement plus cher. Attention donc !

Louer une voiture

Vérifier le véhicule et ses pièces

Lors de la récupération de ma voiture de location à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol (eh oui, j’ai mon roadtrip en passant par les Pays-Bas), un employé de l’agence s’est proposé de vérifier avec moi l’état du véhicule. Le gars a presque limité la vérification sur la carrosserie, mais je n’ai pas hésité à lui demander de soulever le capot ni à vérifier l’état des pneus.

Cette précaution de ma part a été motivée non seulement par la peur des pannes en cours de route, mais aussi pour éviter les soucis lors du retour. J’ai même demandé des conseils sur le site 24piecesauto.fr dont le conseiller m’a gentiment guidé tout au long de la vérification.

Bien vérifier les clauses du contrat

Comme n’importe quel contrat, celui d’une location de voiture contient de nombreuses clauses qui ne parlent pas toujours à tout le monde. Par exemple, lors de ma traversée de l’Europe, mon loueur a ajouté la clause suivante : si j’ai un accident en tort lors de la durée de ma location, le véhicule est dépanné, à condition que je paie la franchise en fonction de mes assurances.

Or, si le véhicule ne roule plus ou est fortement endommagé, je n’aurais de choix que d’effectuer une nouvelle location, et je n’aurais pas droit à un véhicule de remplacement. Bref, j’aurais été obligé à payer une nouvelle location en cas d’accident grave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *