Mon week-end à l’hôtel Le Castel à Tain- l’Hermitage

Comme chaque année, je m’offre quelques jours de congé avant la rentrée. Pour cette année, je n’ai pas pu me déplacer trop loin de la ville (le travail oblige). Pour un week-end inoubliable, une petite recherche sur Google s’impose alors. « Rhône », « Hotel de rêve », « Week-end au calme ». En quelques clics seulement, je tombe sur un établissement de charme, installé dans un cadre idyllique. Un véritable coup de cœur dès le premier regard : « Le Castel de Tain-l’Hermitage ». Réservation faite, valise bouclée et me voici parti pour quelques jours bien mérités.  

Tain-l’Hermitage

Une des raisons qui m’ont fait choisir cet endroit c’est sa localisation. Commune de plus de 6000 habitants, Tain-l’Hermitage est situé dans la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Seulement à quelques heures de Lyon et donc une vingtaine de kilomètres de Valence, je n’ai pas eu besoin de prendre l’avion ou même le train.

Une fois arrivé, l’ancien Tegna montre tout de suite ses couleurs. J’ai lu, avant mon arrivée, que cette ville tient ses origines de l’époque gauloise. Je l’ai tout de suite remarqué grâce aux différents vestiges installés ici et là. Bien sûr, et heureusement, j’aurai encore quelque temps pour aller découvrir tout cela de près.

L’hôtel de ville de Tain-l’Hermitage

Mon arrivée sur les lieux 

Une fois sur place, je remarque de suite le grand parking privé, gratuit, mis à disposition de tous les locataires. À la réception, on me reçoit chaleureusement et on me monte à ma chambre. L’endroit ressemble, exactement, à ce que j’ai pu voir sur internet. Cosy, bien décoré, calme et invite, surtout au repos. Toutes les chambres sont entièrement insonorisées.

Bonne nouvelle pour moi, car de cette manière, je suis certain que je pourrais bien me reposer (et faire la grasse matinée) et me ressourcer. Bien que la connexion Wi-Fi est disponible dans tout l’établissement, je n’ai pas l’intention d’y passer du temps pour profiter de mes heures privilégiées.

Une journée qui est passée beaucoup trop vite 

Pour terminer cette première journée sur un air de « vacances », je décide de faire un petit tour dans les vignobles et les caves à vin de l’Hermitage, qui se trouvent juste en face de l’établissement. Une fois la nuit tombée, je retourne à l’hôtel pour prendre une douche bien chaude. Je me fais par la suite livrer mon dîner. Très copieux et à une quantité bien suffisante (si vous êtes un grand gourmand, comme moi, je peux vous assurer que vous serez bien satisfait).

Tain-l’Hermitage

Mais le rendez-vous que j’ai attendu le plus de ce week-end c’est le petit déjeuner. Un buffet coloré et qui me met l’eau à la bouche. Et ce n’est pas seulement le visuel qui m’a conquis. Le goût était, également, au rendez-vous. Le temps est passé tellement vite. J’ai eu le temps de faire le tour de la ville et les rives du Rhône pour me vider la tête. Un dernier petit tour à l’hôtel et me revoilà sur l’autoroute A7. Un week-end gratifiant (et inoubliable, comme je l’avais prévu) mais beaucoup trop court à mon goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *