Le lac Louise : un des plus magnifiques lacs du Canada

Comme j’ai pu l’écrire dans un de mes précédent posts sur le Canada, j’ai eu l’occasion de faire un trip de plusieurs semaines au Canada. Le Canada, c’est grand, et il y a énormément à faire. La meilleure solution que j’avais trouvé, c’était de faire la transcanadienne en voiture et en train pour visiter un maximum. Car la route passe par la plupart des états du Canada, dont l’Alberta. Et l’Alberta possède un trésor méconnu, le lac Louise.

Le lac Louise, trésor de l’Alberta

L’Alberta, c’est un état canadien gigantesque. A titre de comparaison, il est plus grand que la France. Du coup, on trouve tous les types de paysages.

J’y ai vu des montagnes, les Rocheuses, avec les villes de Banff et Calgary. Mais j’ai aussi pu traverser des prairies et des forêts, comme on en trouve qu’au Canada. Difficile donc de se priver de l‘un ou l’autre paysage. Pour ceux qui ont déjà été en Suisse, la partie montagneuse y ressemble un peu, c’est ainsi que je le décrirais.

Un peu à la manière des Alpes en Suisse ou en Autriche, on retrouve des montagnes, aux versants escarpés. Des conifères y poussent et parfois, entre deux montagnes, un lac.

Le lac Louise, ou Lake Louise, est un de ceux-là. Niché à flanc de montagne, il se cache et il faut emprunter une petite route pour y accéder, la route Moraine.

lac-louise-alberta-canada
Le lac Louise est niché au creux de deux montagnes et est presque inaccessible la moitié de l’année !

Une visite très populaire

Malgré cette difficulté d’y accéder et le fait que le lac soit lui-même situé dans un parc national protégé, celui de Banff, j’ai été surpris du monde qu’il y avait. Bien sûr, il y a peu de Français qui vont si loin, mais le coin attire les gens des alentours.

Quand j’y ai été, c’était l’été. Et j’ai bien pu remarquer que les gens s’y rendent volontiers pour profiter de l’eau couleur émeraude et d’une couleur parfaite. Ça m’a fait penser à une station balnéaire. Mais je me suis aussi senti comme dans une petite ville. Ça m’a un peu fait penser à Megève. Avec de nombreux hôtels, des restaurants, et des boutiques pour ceux qui restent plusieurs jours dans la région.

De ce qu’on m’a dit, la zone n’est pas moins touristique en hiver. Certes, la route est plus délicate, mais les gens viennent spécialement pour profiter de l’atmosphère ainsi que pour faire du patin à glace sur le lac !

A la découverte du lac Louise et de ses secrets

Comme il s’agit d’un endroit très touristique, avec des hôtels et tout le tintouin, je me suis vite rendu compte qu’il y avait aussi des activités à pratiquer. Aussi bien sur l’eau que sur les pentes arborées. Et bien, je vous préviens. Si vous comptez faire une activité, réservez-la ! Les places sont peu nombreuses et il n’est pas question de se décider en dernière minute !

Moi, je n’avais pas tellement de temps dans mon planning, donc j’ai opté pour la visite guidée. Elle est disponible d’avril à octobre et permet de découvrir le lac et sa région en une journée. Il y a même une possibilité en une demi-journée, ce qui laisse le temps de flâner ensuite. C’est ce que moi j’ai fait. Mais il y a beaucoup d’options différentes en fonction des goûts et envies de chacun.

Enfin, pour ma part, j’y ai été en bus. Il y a une ligne de bus qui fait la liaison depuis Banff et qui évite de prendre la voiture sur les étroites routes du coin. Et puis, une fois au Lake Louise, personne n’a besoin de voiture pour se déplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *