3 astuces pour se loger en vacances

Il y a un mythe très persistant en matière de voyage, qui dit qu’il faut avoir beaucoup d’argent pour pouvoir découvrir le monde. Mais c’est totalement faux ! La preuve : je suis récemment allé au Canada. Et à mon retour, en épluchant mes notes de frais, je me suis rendu compte que je n’ai dépensé que 1 850 euros (encore que je les ai dépensés en grande partie en billets d’avion).

L’hébergement est le poste de dépense que l’on peut réduire, contrairement aux frais de déplacement et à la bouffe. Voici donc mes astuces pour vous aider à trouver un logement pas cher (voire gratuit) à l’étranger.

Faire du camping

Le camping est tout simplement incontournable, notamment au Canada (qui est le pays le plus propice à ce type d’hébergement. En effet, on a tous mis nos tongs au moins une fois de notre vie dans un camping. C’est d’ailleurs le premier type d’hébergement touristique marchand en France. Et pour qui disent que le camping est très cher, je vous recommande de faire du camping sauvage. Au moins pour vous aventurer gratuitement dans des fermes ou sur un terrain d’animaux.

faire du camping

Échanger provisoirement sa maison ou son appart

Le principe est simple : j’échange ma maison avec une connaissance (voire une personne inconnue) à l’étranger. En gros, vous vous logez chez la personne que vous logez dans votre appartement. C’est une solution pas chère pour vous héberger, d’autant plus que vous aurez tout le confort, comme dans votre maison.

Cependant, ce concept un peu nouveau nécessite une confiance mutuelle entre vous et votre correspondant. Voilà pourquoi je recommande de le faire avec une personne que vous connaissez dans votre destination.

Quoi qu’il en soit, l’échange d’appartement offre d’infinies possibilités pour se loger partout à l’étranger, que ce soit à Rio, à Venise ou à Londres. Mais n’oubliez pas de rendre la maison comme elle était à votre arrivée. N’hésitez d’ailleurs pas à laisser un joli petit cadeau sur la table, pour remercier votre correspondant.

Le couchsurfing, ou comment se loger chez l’habitant

Cette pratique est, elle aussi, un peu nouvelle, mais offre une immersion totale dans la culture d’un pays. Les sites Internet généralistes qui proposent ce concept sont nombreux comme sunlocation.com par exemple. Mais c’est la plateforme historique Couchsurfing qui séduit le plus de voyageurs, avec ses nombreux utilisateurs dans les quatre coins du monde.

Si vous ne voulez pas vous embêter avec Internet pour trouver l’habitant idéal, vous pouvez aussi vous passer de la réservation. Vous n’aurez plus qu’à toquer directement à leur porte une fois arrivé à destination. Une pratique assez culottée, mais parfois elle marche et offre parfois de bonnes surprises.

Il est aussi préférable d’engager la conversation avec des habitants locaux que l’on croise, en leur expliquant que l’on cherche où dormir cette nuit. Ces locaux vous recommanderont ensuite quelques lieux, ou qui sait, vous proposeront de dormir chez eux. Mais attention, même si le couchsurfing est gratuit, il faut penser à offrir quelque chose en retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *